Carpe Alsace
Amis, vous qui venez sur cette page, soyez les bienvenus.

Que vous cherchiez à découvrir notre passion ou que vous soyez à la recherche d’une information liée à la pêche en générale de la Carpe, sachez que ce site vous est dédié

L'équipe CarpeAlsace à décidé de laisser un accès aux visiteurs à une majorité de rubriques, sans pour autant avoir accès à tous les sujets et thèmes présents sur le forum, notamment images
N'hésitez pas à vous inscrire pour les découvrir et voir les images rattachées à ces sujets, une équipe agréable et une ambiance familiale est présente quotidiennement







CarpeAlsace vous souhaite une agréable visite sur le site et le forum,
Des articles et des dossiers, montages carpe, technique carpe, vidéos, récits, astuces sont régulièrement mis en ligne pour le bonheur des lecteurs, les divers sujets et questions lancés par les membres apportent richesse et diversité au forum.

Pour découvrir et vivre avec nous cette passion, il suffit de vous inscrire, nous vous accueillerons avec le plus grand plaisir

A très bientôt

Roger
Administrateur CA




facebook
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Membre actif
Mon prénom : Jason
Localisation : Bas rhin
Age : 27
Carpiste : entre 10 & 15 ans
Date d'inscription : 02/09/2009
Voir le profil de l'utilisateur
06092016
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

avatar
Voici une belle analyse qui met directement en cause le faucardage réalisé par l'UNAP :

http://www.apa-peche.fr/?p=434
avatar
+1000 @Kripop je dirais même que le faucardage  sert rien , la plupart des plantes aquatique n'ont pas besoins de substrat pour croitre en utilisant une action mécanique pour limiter l'extension du monde végétal on provoque l'effet inverse en dispersant des milliers de fragment de végétaux , qui donneront au bout d'un certains temps de nouvelles plantes . Plus tu coupe plus sa pousse et se développe . 

Si il y a une profusion de plantes c' est que les conditions sont réunies : chaleur + lumière + nutriments .
Malheureusement contre la chaleur et la lumière on peut rien faire par contre les nutriment peuvent être limiter en agissant sur les basins versant suffit de mieux encadrer l'épandage ou de contrôler l'utilisation d'engrais chimique qui sert à engraisser les sols et qui finissent par se retrouver dans les lacs ,étangs ,rivières ... par les eaux de ruissèlement .
avatar
Par le passé s'était pas si important que cette année...là ça pue le poisson crevé sur les quais de l'école de voile...du coup ça froisse les voileux un peu plus...
Les mêmes qui sont en partie responsable avec leur faucardage....qu'ont oublie gentiment de citer dans l'article.....
avatar
@NubS a écrit:Se n'est malheureusement pas la première fois que cela arrive sur le plan d'eau...


C'est bien ce qu'il me semblait, c'est + ou - récurent la-bas......Peut être pas avec un tel taux de mortalité que cette année visiblement....
avatar
Se n'est malheureusement pas la première fois que cela arrive sur le plan d'eau...
avatar
Il est directement ouvert sur le Rhin coté Est et à l'autre extrémité reçois plusieurs petites rivières ainsi que le canal de décharge de l' Ill
avatar
@blechmic a écrit:

@robinson 57 a écrit:



@Fabeles a écrit:Merci pour l'info les gars Wink
Ce n'est pas chose + ou - récurente chaque année en période estivale ?






Ouais ! chaque année il y des cas , souvent sur des petits plans d'eau à l'équilibre biologique instable .


Sauf que dans ce cas il s'agit du plus grand plan d'eau d'alsace, relié au canal et au Rhin

Comment il est alimenté ? Sert il de réservoir pour stabiliser le niveau du Canal ?
avatar
@robinson 57 a écrit:

@Fabeles a écrit:Merci pour l'info les gars Wink
Ce n'est pas chose + ou - récurente chaque année en période estivale ?




Ouais ! chaque année il y des cas , souvent sur des petits plans d'eau à l'équilibre biologique instable .
Sauf que dans ce cas il s'agit du plus grand plan d'eau d'alsace, relié au canal et au Rhin
avatar
@Fabeles a écrit:Merci pour l'info les gars Wink
Ce n'est pas chose + ou - récurente chaque année en période estivale ?


Ouais ! chaque année il y des cas , souvent sur des petits plans d'eau à l'équilibre biologique instable .
avatar
Merci pour l'info les gars Wink
Ce n'est pas chose + ou - récurente chaque année en période estivale ?
avatar
Je travaillais desoler, merci humi pour l'explication complète
avatar
Merci  @Humi67 . Cela est bien triste, encore une fois personne n'ose prendre une décision, le plan d'eau aurait dû être fermé à toutes activités en attendant le résultat des analyses .
avatar
[size=38]Des milliers de poissons morts[/size]

Des brochets, des tanches, des perches morts flottent à la surface de l’eau, sur les berges du plan d’eau voire du canal d’Alsace et jusqu’à Gambsheim… À Plobsheim, la vue des poissons morts inquiète les amateurs de voile et les promeneurs du dimanche.





De gros poissons morts sur les bords du plan d’eau. PHOTO DNA - Laurent Réa


  • Toutes les espèces sont touchées. Les premiers décès ont été constatés il y a plus d’une semaine, mais le phénomène va croissant. Tant et si bien qu’entre 700 et 800 kg de poissons et d’algues ont été ramassés par le garde-pêche de la base nautique. Des pêcheurs locaux parlent d’« hécatombe ».



Morts d’asphyxie



Alertée, la fédération de pêche du Bas-Rhin a fait procéder à des analyses de l’eau. « On n’a rien trouvé d’anormal concernant la pollution », dit Robert Erb, son président, visiblement soucieux de rassurer les usagers. « Le PH de l’eau était légèrement acide (6,Cool, mais le taux d’oxygène était bon ».
Si la fédération écarte l’hypothèse d’une pollution extérieure au plan d’eau, elle privilégie celle d’un phénomène naturel accentué par les chaleurs de la fin d’été : une eutrophisation du plan d’eau. Celle-ci résulte d’une décomposition importante de végétaux, qui favorise le développement de bactéries, qui s’en nourrissent et prolifèrent, consommant de plus en plus d’oxygène. Les poissons n’en ayant plus suffisamment, ils meurent asphyxiés.
Des poissons ont également été envoyés aux services vétérinaires pour analyse. « On y a détecté des cyanobactéries », indique Robert Erb, ce qui pourrait valider l’hypothèse de l’eutrophisation. Certaines de ces bactéries peuvent également être toxiques. « Nous avons contacté la direction départementale de la protection des populations et l’office national de l’eau et des milieux aquatiques pour savoir quelles démarches effectuer. »
Si le pourquoi du phénomène reste à établir, il est catastrophique pour les pêcheurs, qui avaient procédé à un alevinage (réintroduit des petits poissons) au printemps. Sauf pluie ou refroidissement important, il ne devrait d’ailleurs pas s’arrêter immédiatement.
En l’absence de recommandations officielles, les pêcheurs les plus assidus ont continué à lancer leurs lignes ce week-end. La régate s’est également déroulée comme prévu. « Mais tout le monde se pose des questions », dit Jean-Pierre Gros, président de l’Aquatic Club d’Alsace et de Lorraine, le plus gros club de voile au plan d’eau. Lui n’a jamais vu autant de poissons morts.
avatar
Salut @Jason ,
Peux-tu faire un petit résumé de cet article pour les membres non abonnés au journal DNA ? Wink
avatar
Il faut être abonné pour pouvoir lire l'article, ce n'est pas mon cas.... Sad
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum