RemonterDescendre


 

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  CA Mag  Album CA  RechercherRechercher  GroupesGroupes  FAQFAQ  Livre d'or  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 La pêche en rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dede
Membre VIP
Membre VIP


Aucun avertissement
Mon prénom: André
Localisation: sarlat
Age: 58
Carpiste: entre 15 & 20 ans
Date d'inscription: 20/04/2008

Message n°1 du MessageSujet: La pêche en rivière   Mar 21 Déc 2010 - 13:16

...La pêche en rivière :
..Tout sur la rivière.
..Dossier Signé Dédé



Préface

Bonjour à tous ceux qui liront ce reportage.
Il est consacré à la pêche en rivière, technique complètement à l'opposer de la pêche en étangs, gravières et autres lacs.
Elle est, à mon sens et à tous ceux qui y ont goûtée, l'art véritable de la pêche à la carpe
[/td][/tr][/table]
[/center]
.

Sommaire
I. Le matériel
II. Les techniques
III. Le repérage
IV. Les appâts-Les recettes
V. L’amorçage
VI. Les 4 saisons

Introduction

Chaque rivière doit avoir son approche différente selon qu'on parle de petite,
moyenne ou grande rivière et pour terminer de fleuve.
Les rivières
possèdent un cheptel en qualité et en quantité insoupçonné, certaines
APPMA ou Fédérations rempoissonne leur secteur de gestion, en petites
carpes, sans réfléchir s'ils ont des prédateurs, comme le silure.
Je peux vous dire, où on organise notre enduro, que l'APPMA responsable,
va rempoissonner le lot, l'année prochaine, de carpe d'un poids de 4kgs
environ chacune, car nous avons su convaincre les dirigeants, des
aboutissant, en mettant du poisson trop petit.
En conclusion de
cette introduction, avec son courant, ses encombrements naturels, ses
nombreuses cachettes naturelles et sa longueur sans limites pour le
déplacement des poissons, la rivière est un espace de pêche fantastique
mais pas toujours si facile que ça à aborder pour un pêcheur habitué à
pratiquer en plan d’eau.

I Le matériel

En plus du confort *** du pêcheurs de nuit,
Le bateau (gilet de sauvetage)
Catapulte, lance pierre, baitrocket pour ceux qui n’ont pas de bateau
Un moteur thermique (réglementation + de 5cv permis bateau obligatoire) ou
électrique (thermique uniquement pour le transport du matériel sur le
campement ensuite électrique pour la pêche proprement dite.

Echosondeur (soit pour bateau ou dont la sonde se fixe sur une ligne -courant faible, fil costaud- sinon elle est vite perdue)
Pour les ceux qui peuvent se le permettre, une camera submersible dernier gadget à la mode pour ne pas se fatiguer.
Cannes de 3,60 mètres 3lbs sont suffisantes mais d’une bonne résistance, Moulinets à grande capacité, Fil 35‰ ou tresse 25‰
Plomb montre (plat) (120 à 250g et plus selon la puissance du courant), ne
pas mettre des fortunes, idéale de vous les faire vous-même ou mettre une pierre en cassant (pose en bateau obligatoire)
Attache plomb robuste (Prologic à armure métallique idéal, pour ma part) bien sur d’autres vous diront qu’untel ou untel est meilleur.
Rod pod haut permettant une position des cannes presque ou vertical, jamais
mettre les cannes vers le bas si vous ne voulez pas les perdre, car en
régle générale la rive est en surplomb par rapport à la rivière, et au
départ la canne, si elle est tête en bas, à tendance à remonter et à
sortir alors du rod, j'en parle en connaissance de cause, j'ai failli en perdre une comme çà.

Avoir de bon repose cannes, maintenant le talon de la canne fermement.
Mettre le premier anneau de canne devant et non derrière le détecteur pour
évité qu'elle soit propulsée à l'avant, au départ, et de partir comme
un missile, car le frein du moulinet doit être serré de tel façon, que
la tension de dégagement du fil, se fasse que de qu'elle cm au départ,
ce réglage de tension ce fait à la main.






II Les techniques

1°) La dépose en bateau

La dépose des lignes en bateau est dans certains cas indispensable pour la pérennité des cannes.
Sur
certaines rivières ou fleuves, les herbiers qui se détachent, en été,
occasionnent multi désagrément certaines techniques comme le
téléphérique peut être adapté, mais attention, bien se renseigner avant
Interdit sur les fleuves et rivières dites navigable et même non
navigable pour le plaisir de certaine pratique de pêche et de loisir.


2°) La pierre

La pierre remplace le plomb, mais cette technique vous oblige de mettre le montage en bateau et d’être avec un coéquipier.

a) Les ingrédients :

Faire un bas de ligne 30 à 50cm
Un émerillon
Un clip plomb
Ficeler, comme un paquet, une pierre avec un fil de 12‰, et fixer l’ensemble sur le clip plomb

b) La pose :

Aller jusqu’au spot en bateau
Faire glisser la pierre jusqu’au fond délicatement sans aucune résistance tout en tenant le bas de ligne
Poser le bas de ligne dans le sens du courant tout en maintenant le corps de ligne
Pour
finir, demander à votre coéquipier de procéder à la tension de la
ligne, lui indiquer le moment d’arrêter quand la pierre a rejoint
l’émerillon, de tout lâcher et faire un ajustement final de la tension.

Si, comme en Dordogne vous avez des plages à pente douce :
Mettre la canne verticalement
Le fil longeant celle-ci,
Mettre une pierre à la base
Faire
2 deux trois tours en spiral de la canne vers le montage, permettant de
couler le fil, vous aurez alors un système de double auto ferrant


3°) Le téléphérique

Ce
qui suit sur cette technique de pêche aucune autorité n’a pu encore
nous donner (No Kill Carp’24) avec certitude si oui ou non elle était
applicable sur les cours d’eau dit "non navigable", ce basant sur un
article de la "NAVIGATION INTERIEURE" règlement générale de police
dernière édition 2003 décret de 1973 et arrêter définitivement en 1975
(ce texte comprend 140 pages et disponible sur internet).

Ce texte est fait pour les voies navigables, et non les autres voies d’eaux, j’en laisse juge chacun qui oseront le lire.
Revenons à l’article nous concernant :
Voici l’article :

[/size]


Voici ce qui nous a été écrit




A
l’heure actuelle, nous sommes toujours au même point, nos demandes de
table ronde, non pas abouti, chacun restant sur leur position
d’ouverture de parapluie.

Donc,
si des personnes sur le site, seraient férues dans ce domaine, qu’elles
apportent leurs contributions pour éclaircir les choses.

Cette technique est pratiqué David68 et se fait de la façon suivante :
C’est
de placé le fil, en une hauteur de 2 mètres au dessus de l’eau, de
l’attacher à une branche de l’autre côté de la rivière pour pêcher la
rive d’en face et d’éviter toutes les saletés charriées par l’eau
(herbes, branche, plastique, arbres etc… et j’en passe des vertes et
des pas mures.


5°) La pelote

Délaisser
de nos jours, je le pense peut être aussi bien utilisé en rivière quand
étang dont les terrains ou fonds sont argileux.

Le montage :

Enfilé
une rondelle de liége sur le corps de ligne celui-ci sera retenue par
l’émerillon où l’on fixera également un bas de ligne de 50cm avec
hameçons et cheveu (vielle technique où l’on mettait ou on continu à
mettre l’esche directement sur l’hameçon.
La pelote est constituée d’amorce et de terre grasse (glaise ou argileuse).
L’amorce doit être composé de la même nature que l’esche (blé, maïs, pain fèves, bouillettes etc., bien sur, tout ceci écrasés.
On malaxe la terre avec l’amorce.
Faire une boule de la grosseur d’un œuf et disposé le montage de la façon suivante :






6°) Les montages


Je
donne quartier libre à tout type de montages, têtes d’arracher (minimum
60 cm) et autres matériaux de bas de ligne, la seule chose que j’aurai
à dire :

Faire les montages en fonction des postes pêcher
De les faire le plus discret possible.
Des bas de ligne de minimum 20cm avec des cheveux assez long pour mettre les graines (4-5 par cheveux)
Des hameçons de taille 1 ou 1/0 et ensuite de diminuer par palier si ceux là ne convenaient pas.

III Le repérage

Le
temps passé à repérer, sonder avec minutie et à pêcher sont les
facteurs qui permettent de mieux comprendre chaque parcelle de rivière,
car il y a souvent des décalages importants d’un secteur à un autre en
terme de cheptel de poissons toutes espèces confondues.

Ce repérage doit se faire consciencieusement que se soit sur les secteurs connus ou inconnus.

1°) Les zones visibles


  • L’activité du poisson,
  • Les bras morts
  • Les biefs de moulin
  • Les biefs d’îles (passage de l’eau entre l’île et la berge) de l’entrée à la sorti
  • Arbres, herbiers, nénuphars, rochers,
  • Les zones sableuses ou à galets (zone en principe destinée à la baignade)
  • Les piles de ponts



IV Les appâts-Les recettes

1°) Les appâts

a) Les graines :

Pour avoir un maximum de touches, rien ne les égales
Maïs
et géant, blé, chènevis, lupin, pois chiche, pois d’érable fève,
féverole, haricot rouge, noix tigrée, châtaigne, gland, sorgho, mélange
petit oiseau.

Le
problème elles attirent les blancs (gardons, brèmes, chevennes,
barbeaux, carassins) donc l’utilité de faire un panachage entre grosses
et petites graines lors de l’amorçage.


b) Les granulés :

Les pellets toutes tailles confondus, les granulés à poule, à vache, à cochon
Pour
réduire les touches de petits poissons, un amorçage à la bouillettes
pur est mieux adapté. Là les avis diverges : certains préconisent des
bouillettes de 20 à 30 voir jusqu’à 40 millimètres.



c) Amorce :


certains ingrédients se trouvent au détail ou de bonnes amorces spéciale carpe existent sur le marché.


Rivière :
200g de chapelure bonde
200g de semoule de blé
100g de farine de maïs
100g de terre de rivière ou de terre de Somme
100g de mix à bouillettes
100g de farine de chènevis
100g de farine de pain d’épice
100g de tourteau de maïs

Fleuve :
200g de grosse chapelure
100g de tourteau de maïs
100g d’argile
100g de PV1
100g de farine de pain d’épice
100g de farine de lupin
100g de semoule de blé fine
100g de farine de pellets
100g d’arachide grasse
Pour ma part des bouillettes d’amorçage avec quelques bouillettes qu’on va utiliser et les graines on fait leurs preuves.
De toute façon, rien ne sert de se compliquer la vie avec des recettes ultra sophistiquées.
D’ailleurs,
c’est préférable car si vous voulez mettre toutes les chance de votre
coté, il faudra mettre le paquet et donc, mieux vaut rouler une recette
économique.



2°) Les recettes de mix (voir les 4 saisons également)


a) Mix de base


300g de farine de maïs

250g farine de soja
200g de farine de blé fine
100g de farine de pellets (ou de poisson)
100g de bird food (ou graine d’oiseau petits calibre qu’on trouve en supermarché au rayon nourriture animal)
50g de robin red
+ parfum au choix

b) Bouillettes économiques


500g de semoule de blé

250g de farine de maïs
250g de farine de soja
50 ml de sirop de fraise

b) Bouillettes solubles


Lors de la confection de vos bouillettes diviser vos bouillettes préparées en 4 tas
¼ non cuite directement mis au congélateur
¼ cuites 20 secondes
¼ cuites 40 secondes
¼ cuites normalement
Amorçage avec les 4 sortes
10% de farine d’arachide grasse
15% de farine de maïs
25% de semoule de blé
25% de starsoya (ou du soja gras)
25% de farine de pellets ou de pellets mixés
ü
Dans ce genre de bouillettes pour une utilisation instantané remplacé
les œufs par du lait et faire un mix alléger en y mettant plus de bird
food et farine non grasse.

Dans ce cas astuce de diffusion lente :
Pour une diffusion de 2 heures :
Enrobé les bouillettes de sucres arrosé d’aromix brème ou carpe faire sécher
Pour augmenter encore ce temps de fonte trempage dans l’huile avant séchage
Pour
encore + faire un sirop de votre choix proche du caramel et verser le
liquide visqueux encore chaud sur vos bouillettes solubles

Et
pour ceux qui veulent encore plus de temps de dissolution utiliser des
farines plus compactes et y rajouter de la comme d’asticot.



c) Les pâtes crues



Facile à réalisé et qui vous permet d’enrober la bouillette de pêche

Avec
le restant de votre pâte à bouillette y rajouter un peu de farine de
poisson ou de farine de pellet, mettre de l’huile poisson

Lorsque votre bouillette est enrobé plonger le tout dans le booster ou dip….


d) booster pas cher



Sirop de fruit

Du caramel liquide dans une composition de sac soluble
Un nappage constitué de : 50% de caramel pâtissier liquide et de 50% de viandox


e) le broumé


Miss carpe, par l’odeur alléché arriva sur le poste.

Voici
une arme fatal en rivières permettant à des poissons se trouvant à 600,
700 mètres voir plus de venir sur votre poste (en enduro les postes en
dessous feront grise mine).

Cet appât est à diffusion lente sur plusieurs jours.
Plus s’est huileux et odorant c’est le top.
Accessoires 1 sac à pomme de terre déjà fourni avec le seau de broumé, deux filets d’orange, ficelle.
Ingrédient
: (pour 3 kilos de spéciale broumé mer la sirène) ceci est ma recette
mais chacun peut apporter des touches différentes.

Seau de 3kgs de broumé spéciale mer
Bidon huile de sardine la sirène
1kg de mix fruité
De la graine d’oiseau
1 seau de pâte à sardine
1 flacon de mélasse
1 attractant ou un booster carné super odorant style monster crabe de Rod quelque chose qui arrache.
Des pellets bien huileux
Des granulés protéines (j’utilise des aliments pour vache qui viennent de vêler)
Mélanger le spéciale broumé, avec le mix fruité et les graines d’oiseaux (permettant l’aération de la pâte finale).
Faire
une préparation avec un peu d’huile de sardine, la mélasse et la pâte à
sardine (celle-ci doit être complètement diluée) et l’attractant ou
booster

Incorporer
cette préparation dans le broumé et rajouter de l’huile de sardine
jusqu’à vous obteniez une pâte lisse, compacte et le plus huileux
possible.

Faire
une boule, placez-la dans le sac à pomme de terre, remplir les 2 filets
d’oranges l’un de pellets l’autre de granulés les attachés et les
placer au dessus de la pâte. Attacher le sac solidement (Voir la mise
en place dans amorçage)



Conclusions :


Pour ma part des bouillettes d’amorçage avec quelques bouillettes qu’on va utiliser et les graines on fait leurs preuves.

De toute façon, rien ne sert de se compliquer la vie avec des recettes ultra sophistiquées.
D’ailleurs,
c’est préférable car si vous voulez mettre toutes les chances de votre
coté, il faudra mettre le paquet et donc, mieux vaut rouler une recette
économique.




V L’amorçage


La
pêche de précision au spot est dans certain cas possible, mais ne
constitue pas l’arme absolue pour intéresser un maximum de poissons.

Un amorçage lourd, étalé sur plusieurs jours est l’atout majeur des rivières.
Bien
que l’on puisse trouver des postes près du bord (moins de 40 mètres),
il est assez fréquent de devoir chercher les poissons plus loin.

La
bannière étant très vulnérable face au courant, il faut nécessairement
charger en plomb spéciale rivière entre 140 jusqu’à voir 250 sinon plus
selon l’intensité du courant ou pierre (la plombé 100% écologique, et à
porter de main et à dépense 0).

La mise en place du broumé est simple.
Mise en place en bateau.
Repéré une branche assez costaud et pas trop flexible le plus près de l’eau 50 à 1 mètre
Avec l’écho repérer la profondeurs divisés la par 2
Attacher avec une ficelle résistante la préparation à la branche avec la distance requise.
Par
le poids la branche va plier et laissera rien paraître. Pour savoir si
votre préparation est réussi vous verrez apparaître un multitude de
tâches huileuses avec des particules suivre le sans du courrant. (Pas
de courrant activer deux fois par jour et à chaque départ.

Pour
ceux qui n’ont pas de bateau et ne savent pas le fond mettre la
préparation de 1m à 1,5m, faire l’acrobate ou le maître nageur pour
l’attacher.

Si
vous êtes pas des intrépide faire une préparation moins lourd, repérer
une branche basse, attacher le sac avec une ficelle assez longue,
lancer celle-ci par-dessus la branche et faire glisser sur la même
distance que ci-dessus attaché l’extrémité au bord vous permettant
d’activé le mécanisme par manque de courrant. Faire un amorçage de
graine et de bouillettes en demi cercle et y déposer la ligne (2
possibilités). (Voir schéma)




VI Les 4 saisons



Non ce n’est pas les classiques de Vivaldi, mais une approche de la carpe, en rivière, suivant les saisons

Chaque saison est différente avec leurs conditions météorologiques et les durées journalières.


1°) Le printemps



Les
journées rallongent, les eaux commencent doucement à se réchauffer et
les poissons sortent leur léthargie, comme moi et d’autres…, et
cherchent à récupérer des forces perdu lors de leur hivernage et de la
fraie venante, avec une nourriture riche.
Amorçage léger avec des rappels à chaque départ
Choisir
les zones où la température augmente le plus rapidement (hauts-fonds,
cassures, bordures, zones ensoleillées, zone de fraie, augmentation
douce d’une pente).
Zone alimentaire naturelle où l’on trouve écrevisses, coques, anodontes, dresseines, vers de vases, larves diverses).
Zones aquatiques : nénuphars renaissants, herbiers, de faible profondeur, véritable garde manger en petits invertébrés.
Discrétion primordiale surtout après les pluies où l’eau devient généralement clair, individu et montage.
Température
: vent d’ouest avec augmentation progressive des températures. A éviter
les fortes hausses de température et le vent d’Est qui risque de nous
faire revenir bredouille.
Mix de base
200g de caséine
100g de lactalbumine
200g de farine de maïs
200g de farine de soja
100g d’albumine d’œuf
100g de farine de poissons
100g de bird food ou de graines d’oiseau
5ml d’édulcorant sweetner
12ml de parfum au choix
Colorant (couleur de la bouillette)


2°) L’été



Nourriture
abondante, végétation dense, hausse maximal des température, activé du
poisson la nuit (en journée généralement en surface et dans des zones
fraîches, oxygénées et ombragées (arrivée, chute d’eau, en dessous
d’arbres feuillus, herbiers, rocher, les biefs, les hauts fonds, les
herbiers…), un bon repérage à l’écho est indispensable, pour rechercher
ses belles.
Utilisé de attractant huileux (pellets, huiles de
poissons..) produits à diffusion rapide par forte température de l’eau
(comme un broumé voir la recette dans le paragraphe appât), graine noix
tigré à fait ses preuves, et une autre dont c’est la saison à avec quoi
on fait une bonne soupe, la fève.
Amorçage léger.
Pas facile de les contentées, vue l’abondance en nourriture naturelle.
Le
déclanchement de l’activité de la carpe en cette période, permettant de
réaliser des pêches extraordinaire, c’est lors de fortes précipitations
orageux étant les meilleurs de l’année. Attention, en rivière on pêche
généralement en canne en l’air donc aux moindres prémices d’orage,
retirez les cannes avant que celui-ci s’abat sur vous.


3°) L’automne



Pour
tous ceux qui pratiquent ce loisir, cette saison est la plus propice
pour la pêche et surtout celle qui nous intéresse, car dame carpe doit
faire le plein de graisse pour aller, sans affaiblissement, jusqu’au
printemps suivant, en traversant l’hiver qui est rigoureux dans
certaines Régions.
Elles vont passées du XL au XXL dans les couleurs chatoyantes de cette saison.
C’est la saison de l’abondance en fruits qui tombent des arbres : châtaignes, glands, faînes (fruits du hêtre).
Un
moment à ne pas manquer, car les pluies, les crues, les feuilles et
autres herbiers en décompositions va en faire une pêche aléatoire où le
poissons deviendra invisible et vos lignes risquent d’être des
récupères déchets.
L’amorçage doit être soutenu et régulier graine
(maïs, lupin, cacahuète, blé chènevis) et bouillettes d’amorçage, sur
tout le secteur de l’emplacement des cannes.
Privilégier les grosse
bouillettes 25mm et plus, pour être un peu sélectif sinon les 20 pas de
problème, sans négligé dans mettre au moins une à la graine.
Bouillettes (boosté) qui marche bien, pour moi, en cette saison sont :
Caviar (j’utilise Mistral),
Voici ma première recette que j’ai utilisée
Que des produits nutrabaits :
500g de big fish Mix nutrabaits (je fait un mélange mix carp’s + farine de poisson
8ml nutrabaits parfum caviar
12 gouttes d’huiles essentielles de poivre noir
20 ml de nutraminio ou de sens appeal
10 ml d’huile de saumon pur
2 gr d’extrait de moule à lèvres vertes
2gr de bétaïne HCL
Un peu de graine d’oiseau
Colorant noir
75 secondes de cuisson
Bouillette écrevisse + booster nutraminio,
Spécial fruits de nutrabaits,
Ma recette
200g de lupin
400g de farine de maïs
300g de caséine
50 g de caseïnate de sodium
50g de caseïnate de calcium
Graine d’oiseau
5 ml d’édulcorant Sweetner
10 ml Spécial fruit nutrabaits
Stimulateur fruit
10 œufs
Colorant rouge (à pâtisserie ou le tracix)
La graine booster au scoopex
(De la boucle du cheveux à l’hameçon : 1cacahuète, un lupin, 2 à 3 grains de maïs)
Bouillettes noix tigrée
Un mix de base carné
a) 200g de caséine
300g de farine de maïs
400g de farine de poisson
20 gouttes de Viandox (farine de viande, existant plus)
5ml d’édulcorant sweetner
15ml de parfum au choix
b) 350g semoule de blé
100g d’isolat de soja
200g de farine de soja
100g de farine de pellets
200g de farine de poisson
5g de protéines de poisson soluble


4°) L’hiver


Il
y a les frileux qui nettoient et rangent leurs matériels en pensant au
printemps suivant, d’autres s’adonnent à des activités domestiques,
familiales, associatives.

Pour ceux qui continuent l’activité malgré les intempéries hivernales.
Il
est possible de réussir de bon coup, bien que le métabolisme lent de la
carpe du aux eaux basses températures, plusieurs critères seront à
prendre en considération.

1- les zones à l’abri des courants forts, l’intérieur d’un virage.
2- les zones bien ensoleillées toute la journée et encombrées (arbres immergés)
3- les zones peu profondes
4- les zones arrivées d’eaux chaudes et d’égout
5-
les zones de retenue (non exposées à la force du courant, profondes et
encombrées) détectable qu’à l’écho et ne son pas difficiles à trouver.

L’appât
de prédilection sera le maïs doux, le mix de bouillettes lui sera aéré
et peu gras, le gras se figeant au contacte de l’eau froide.

Faire
des pêches rapides, sur des postes prospectés à l’avance, pour trouver
la zone où se trouve le poisson, et ensuite quand celle-ci est trouvé,
faire un amorçage 2 ou 3 fois par semaine et en très peu de quantité
pour tenir le post en activité.

2 recettes de mix de bases :
a) 200g de nourriture complète pour canaris
150g de semoule de blé fine
100g de caséïnate de calcium ou sodium
50g de farine de soja
b) 100g de farine de blé
100g amidon de maïs (maïzéna)
150g semoule de blé
150g germe de blé
Tous les ingrédients se trouvent en supermarché.
Pour
les parfums privilégier les épices (mégaspice, indianspice ou encore
malay spice oil), les huiles essentielles et les parfums fruités.


Conclusion

Les
recettes sont, également, bonnes pour les autres surfaces d’eaux.
Certaines sont moins onéreuses que d’autres toutes les recettes de mix,
je les ai testées avec plus ou moins de réussite (celles de printemps
et d’automne pas de problème).

J’ai
essayé, d’être le plus complet possible, les recettes je les ai piquées
à d’autres, comme tout le monde, ainsi que des textes pour faire la
rédaction du sujet.

Vous aurez des questions, si celles-ci n’ont jamais été posées, j’y répondrai, sinon je renverrai au sujet traité sur le forum.
Maintenant vous n’avez plus qu’à mettre vos lignes judicieusement placées, et de prendre des sensations fortes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Accès nouveaux messages
jessydu67
Membre actif
Membre actif


Aucun avertissement
Mon prénom: jessy sinon jes
Localisation: molsheim
Age: 22
Carpiste: entre 1 & 5 ans
Date d'inscription: 31/01/2010

Message n°2 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Dim 26 Déc 2010 - 19:40

trop bien cette article et une question si on prend des photo dans un magasin peut t on le mettre dans le camag
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Accès nouveaux messages
Roger
Administrateur
Administrateur


Aucun avertissement
Mon prénom: Roger
Localisation: AUENHEIM
Carpiste: entre 10 & 15 ans
Date d'inscription: 30/03/2008

Message n°3 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Dim 26 Déc 2010 - 19:44

j'ai pas très bien compris "si on prend des photo dans un magasin "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.carpealsace.comAccès nouveaux messages
Ehrhard.Patrick
Rédacteur et modérateur
Rédacteur et modérateur


Aucun avertissement
Mon prénom: Patrick
Localisation: Masevaux
Age: 37
Carpiste: entre 15 & 20 ans
Date d'inscription: 01/09/2008

Message n°4 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Dim 26 Déc 2010 - 20:57

Dossier bien complet Dédé et merci pour" le broumé" , je vais essayer ça un jour en moselle ! Wink


Respect et humilité.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://biotechfishing.skyrock.com/Accès nouveaux messages
baroudeur67
Membre actif
Membre actif


Aucun avertissement
Mon prénom: lionel
Localisation: Obernai
Age: 29
Carpiste: entre 5 & 10 ans
Date d'inscription: 18/01/2010

Message n°5 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Dim 26 Déc 2010 - 23:23

super article
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Accès nouveaux messages
carpiste67
Membre actif +
Membre actif +


Aucun avertissement
Mon prénom: Ludovic
Localisation: Au bord de l'eau...
Age: 31
Carpiste: entre 1 & 5 ans
Date d'inscription: 18/12/2009

Message n°6 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Dim 26 Déc 2010 - 23:54

Merci pour cet article complet,je ne connaissai pas "le broumé" je vais tester ça dès que les eaux seront plus chaude.! nickel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Accès nouveaux messages
Jean
Membre VIP
Membre VIP


Aucun avertissement
Mon prénom: Jean-Martin

Localisation: Obernai / Molsheim
Age: 66
Carpiste: plus de 20ans
Date d'inscription: 14/07/2008

Message n°7 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Lun 27 Déc 2010 - 0:27

Le broumé est un vieux classique, mais toujours d'actualité.
Quand j'étais gamin, j'ai vu un "ancien" se servir de cette technique.
A l'époque, c'est à dire vers la fin des années 50,on ne trouvait pas d'huile de poisson, lui mettait de l'huile de foie de morue, la seule sur le marché et encore, uniquement en pharmacie.
Et il mélangeait cette huile de foie de morue à de la m.... de porc !
Son poste sur la Bruche était imbibé par ce doux parfum...
Et il prenait du poisson, pas de carpes, mais des hotus, des chevesnes et des anguilles.

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Accès nouveaux messages
Kashmir
Membre VIP
Membre VIP


Aucun avertissement
Mon prénom: Charles
Localisation: Proche Neuf-Brisach
Age: 38
Carpiste: plus de 20ans
Date d'inscription: 28/04/2009

Message n°8 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Lun 27 Déc 2010 - 0:34

De la bien bonne lecture, merci Dédé nickel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Accès nouveaux messages
En ligne
boubi67
Membre VIP
Membre VIP


Aucun avertissement
Mon prénom: Kiko
Localisation: Eschau
Age: 28
Carpiste: entre 10 & 15 ans
Date d'inscription: 05/08/2009

Message n°9 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Lun 27 Déc 2010 - 4:06

super dédé... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.np-products.com/Accès nouveaux messages
jéjé90
Membre VIP
Membre VIP


Aucun avertissement
Mon prénom: jerome
Localisation: rougemont-le-chateau (90)
Age: 35
Carpiste: entre 15 & 20 ans
Date d'inscription: 03/12/2009

Message n°10 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Lun 27 Déc 2010 - 9:13

merci Dédé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Accès nouveaux messages
jerem67
Membre actif +
Membre actif +


Aucun avertissement
Mon prénom: Jeremy
Localisation: 67
Age: 21
Carpiste: entre 5 & 10 ans
Date d'inscription: 25/07/2008

Message n°11 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Lun 27 Déc 2010 - 9:26

Bravo DeDe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Accès nouveaux messages
moqmoq
membre
membre


Aucun avertissement
Mon prénom: Moquelet Jerome
Localisation: CHARMOILLE 70000
Age: 41
Carpiste: entre 1 & 5 ans
Date d'inscription: 13/02/2009

Message n°12 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Lun 27 Déc 2010 - 16:44

bravo dede et bonnnes fetes de fin d annee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Accès nouveaux messages
vodkarp
Membre VIP
Membre VIP


Aucun avertissement
Mon prénom: Clément
Localisation: La Wantzenau
Age: 26
Carpiste: entre 5 & 10 ans
Date d'inscription: 22/12/2008

Message n°13 du MessageSujet: Re: La pêche en rivière   Ven 7 Jan 2011 - 16:42

Je lis que tu cuits tes bouillettes 75secondes pour la pêche en rivière Shocked

Ya pas un soucis avec sa, c'est pêchant plus de 30min ?

Sinon je me permets de rajouter un article que j'aime bien, simple avec une approche qui l'es aussi.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Accès nouveaux messages
 

La pêche en rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Alsace ::  ::  :: -