RemonterDescendre
Carpe Alsace
Amis, vous qui venez sur cette page, soyez les bienvenus.

Que vous cherchiez à découvrir notre passion ou que vous soyez à la recherche d’une information liée à la pêche en générale de la Carpe, sachez que ce site vous est dédié

L'équipe CarpeAlsace à décidé de laisser un accès aux visiteurs à une majorité de rubriques, sans pour autant avoir accès à tous les sujets et thèmes présents sur le forum, notamment images
N'hésitez pas à vous inscrire pour les découvrir et voir les images rattachées à ces sujets, une équipe agréable et une ambiance familiale est présente quotidiennement







CarpeAlsace vous souhaite une agréable visite sur le site et le forum,
Des articles et des dossiers, montages carpe, technique carpe, vidéos, récits, astuces sont régulièrement mis en ligne pour le bonheur des lecteurs, les divers sujets et questions lancés par les membres apportent richesse et diversité au forum.

Pour découvrir et vivre avec nous cette passion, il suffit de vous inscrire, nous vous accueillerons avec le plus grand plaisir

A très bientôt

Roger
Administrateur CA


 

AccueilAccueil  PortailPortail  CACA"News  CalendrierCalendrier  Album CA  RechercherRechercher  CA Mag  GroupesGroupes  FAQFAQ  Évènements  Livre d'or  S'enregistrerS'enregistrer  Liste d'ami  Connexion  

Partagez | 
 

 La carpe, un fléau en Australie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jean
Membre VIP
Membre VIP
avatar

Mon prénom : Jean-Martin

Localisation : Obernai / Molsheim
Age : 70
Carpiste : plus de 20ans
Date d'inscription : 14/07/2008

10052016
MessageLa carpe, un fléau en Australie

Vu dans la presse locale :



                 Jean


Il n'y a de fromage gratuit que dans les pièges à rats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

La carpe, un fléau en Australie :: Commentaires

avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mar 10 Mai 2016 - 19:29 par Lééo
Une fois de plus, voilà ce qui arrive quand on introduit une éspèce dans un milieu ou elle n'as pas sa place.
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mar 10 Mai 2016 - 20:34 par kevins67
J ai lu l' article dans les dna de dimanche encore quelque chose qui va énervé tout ceux qui partage notre passion
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mar 10 Mai 2016 - 21:15 par faejoe67
Dès qu'il ne s'agit pas d'une espèce native, l'Australie éradique. 
Idem pour les plantes, les arbres,...
Ils sont un peu dingue de ce côté là.
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mar 10 Mai 2016 - 21:38 par geo068
Ils ont pas encore éradiqué tous les blancs pourtant, la pire saloperie colonisatrice Laughing
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mar 10 Mai 2016 - 22:15 par Lééo
Ils pourrfaient les foutre dans le domaine publique haut rhinois ça nous changerais des chwenne Laughing
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mar 10 Mai 2016 - 22:23 par geo068
@Lééo a écrit:
Ils pourrfaient les foutre dans le domaine publique haut rhinois ça nous changerais des chwenne Laughing

Ca changerait aussi des brêmes, des centaines de brêmes en furies qui peuplent les canaux Laughing
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mar 10 Mai 2016 - 23:22 par Roger
Que pensez vous de l investissement de cette action ?  
Arrive t on a supprimer reellement une espèce introduite d après vous ?
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mer 11 Mai 2016 - 1:21 par Jean
Je n'y crois pas une seconde.

                 Jean
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mer 11 Mai 2016 - 8:07 par didier57
Dans bien des cas similaires à travers le monde, le remède mis en place par l'homme pour corriger son erreur c'est avéré, dans le temps, pire que le mal..... scratch
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mer 11 Mai 2016 - 14:00 par Lééo
Je ne pense pas que cela permètera d'éradiquer l'éspèce totalement. M'enfin si 99% de la population de carpes disparaitra ça permetra peut être un réequilibre mais pour combiens de temps ?
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mer 11 Mai 2016 - 19:54 par geo068
Le principe de survie d'une espèce c'est de s'adapter à ses agresseurs, prédateur et maladie.
Ça marchera un temps, puis une carpe produira les anticorps, puis se reproduira puis toutes seront immunisées car la niche laissée par les poissons mort sera rapidement occupée par les résistantes, aussi rapidement que la prolifération initiale.
Y'en a probablement déjà des résistantes qui se retrouveront seules et pourront tranquillement repeuplée l'espèce. Vue l'invasion, l'anomalie génétique est forcément présente, l'évolution des espèces n'est qu'une suite d'anomalie génétique. Une anomalie positive reste et permet à une espèce de continuer, une négative est automatique éliminé par la sélection naturelle.

Par contre tout ses poissons qui vont se décomposer vont créer un formidable nid pour d'autres organisme et quelque chose va proliférer forcément ( plante, bactérie ? )
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mer 11 Mai 2016 - 20:00 par Roger
tout à fait d'accord avec toi Geo,
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mer 11 Mai 2016 - 20:25 par Pêcheur67
Idem pour moi, ton raisonnement est bon Geoffrey
Et puis....est ce qu'ils se sont déjà posé la question pourquoi il y a tellement de carpes??
c'est bien qu'ils ont du quelque part faire quelque chose pour
Trop simple de dire ensuite...il y en a trop? scratch 
Je pige pas trop leur logique...mais bon !!
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mer 11 Mai 2016 - 21:43 par Lééo
@geo068 a écrit:
Le principe de survie d'une espèce c'est de s'adapter à ses agresseurs, prédateur et maladie.
Ça marchera un temps, puis une carpe produira les anticorps, puis se reproduira puis toutes seront immunisées car la niche laissée par les poissons mort sera rapidement occupée par les résistantes, aussi rapidement que la prolifération initiale.
Y'en a probablement déjà des résistantes qui se retrouveront seules et pourront tranquillement repeuplée l'espèce. Vue l'invasion, l'anomalie génétique est forcément présente, l'évolution des espèces n'est qu'une suite d'anomalie génétique. Une anomalie positive reste et permet à une espèce de continuer, une négative est automatique éliminé par la sélection naturelle.

Par contre tout ses poissons qui vont se décomposer vont créer un formidable nid pour d'autres organisme et quelque chose va proliférer forcément ( plante, bactérie ? )
Cours de Bio 3 ème Laughing
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mer 11 Mai 2016 - 21:44 par Jean
Ils ont fait pareil dans les années 50 avec les lapins. Ces bestioles ont été introduites pour je ne sais plus quelle (s) raison (s), résultat : myxomatose.
Et le désastre est devenu mondial.

                        Jean
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Jeu 12 Mai 2016 - 14:15 par RINGO68
@Jean a écrit:
Ils ont fait pareil dans les années 50 avec les lapins. Ces bestioles ont été introduites pour je ne sais plus quelle (s) raison (s), résultat : myxomatose.
Et le désastre est devenu mondial.

                        Jean
J'ai pensé aussi aux lapins de chez nous qui attrapaient la myxomatose soit disant sans danger pour l'homme !
Lorsqu'on voit la tête du lapin on n'a vraiment plus envie d'en manger affraid
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Jeu 12 Mai 2016 - 18:26 par geo068
@Lééo a écrit:


@geo068 a écrit:
Le principe de survie d'une espèce c'est de s'adapter à ses agresseurs, prédateur et maladie.
Ça marchera un temps, puis une carpe produira les anticorps, puis se reproduira puis toutes seront immunisées car la niche laissée par les poissons mort sera rapidement occupée par les résistantes, aussi rapidement que la prolifération initiale.
Y'en a probablement déjà des résistantes qui se retrouveront seules et pourront tranquillement repeuplée l'espèce. Vue l'invasion, l'anomalie génétique est forcément présente, l'évolution des espèces n'est qu'une suite d'anomalie génétique. Une anomalie positive reste et permet à une espèce de continuer, une négative est automatique éliminé par la sélection naturelle.

Par contre tout ses poissons qui vont se décomposer vont créer un formidable nid pour d'autres organisme et quelque chose va proliférer forcément ( plante, bactérie ? )


Cours de Bio 3 ème Laughing

J'en sais rien j'ai sauté le collège Laughing
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Jeu 12 Mai 2016 - 19:58 par Dany 67
Le remède est souvent pire que le mal.
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Jeu 12 Mai 2016 - 20:27 par blechmic
pourtant la solution est tellement simple, il suffit de faire comme ne Alsace :

                                           une route de la carpe frite
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Jeu 12 Mai 2016 - 21:10 par Jean
Tu as mis ton casque ?

          Jean
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Jeu 12 Mai 2016 - 22:37 par Roger
affraid affraid attention attention rire2
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Jeu 12 Mai 2016 - 23:23 par Lééo
@Jean a écrit:
Ils ont fait pareil dans les années 50 avec les lapins. Ces bestioles ont été introduites pour je ne sais plus quelle (s) raison (s), résultat : myxomatose.
Et le désastre est devenu mondial.

                        Jean

D'aprés mes sources et si on parle de la même maladie ( lapins aveugles ) ce serait des lapins qui servaient d'expérimentation qui se seraient échappé dans la nature et le virus c'est ensuite transmis. Du beau travail alcool1
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Mar 17 Mai 2016 - 17:32 par robinson 57
Avec cette densité de carpe je serais capable de faire capot bounce bounce bounce pour soutenir les carpe Australienne
 c'est ici  ==> http://chn.ge/1OxPzuz
avatar
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message le Jeu 19 Mai 2016 - 22:43 par RINGO68
Pour éclairer le débat sur le lapin australien un article qui raconte tout ce que l'homme peut générer comme bêtises pour ne pas dire autre chose.

La lutte effrénée contre le lapin australien
En 1859, Thomas Austin, un britannique amateur de chasse du sud de l'Australie et nostalgique de son pays, importe de Grande-Bretagne 12 couples de lapins. 50 ans plus tard, on en compte 600 millions qui ont colonisé 60% du territoire.
Ce sont quelques lapins échappés de leur enclos suite à un incendie qui vont être à l'origine d'une des pires catastrophes qu'ait connu l'Australie. Contrairement à l'Europe, les lapins ne rencontrent en Australie aucun ennemi naturel. Faisant preuve d'une remarquable faculté d'adaptation aux conditions climatiques locales, ils se multiplient sans limite.
Se propageant à la vitesse moyenne de 110 km par an, les rongeurs colonisent les deux tiers du continent en quelques années. Ils contribuent à la désertification en dévorant la végétation, causant une grave crise agricole et écologique. Car dix lapins mangent autant d'herbe qu'un mouton ! Pâturages, récoltes, arbustes… Tout disparaît sur leur passage. Les wallibies, des petits kangourous auparavant très nombreux au sud de l'Australie, sont eux aussi directement menacés par le manque de nourriture. Et toutes les espèces natives voient leur population chuter.
Des moyens colossaux contre l'envahisseur
Pour en venir à bout, toutes les méthodes sont bonnes : chasse, explosif, pièges, poison… Mais rien n'y fait.
En 1901 le lapin a gagné tout l'intérieur du pays. Les autorités décident donc de la construction d'une clôture de 1833 km de long pour empecher le rongeur d'atteindre les terres cultivées de l'Australie Occidentale. Cette clôture, la plus longue du monde, s'étire de Starvation Boat (au sud) jusqu'à Wallal, dans le Nord-Ouest du continent. Hélas, le temps que la barrière soit terminée, le lapin s'est déjà introduit de l'autre côté. Une deuxième puis une troisième barrière est érigée, pour un total de 3 000 km de long. Le lapin parvient quand même à les franchir.
Pour stopper le rongeur, le renard, un de ses prédateurs naturels, est introduit. C'est un désastre : au lieu de s'attaquer aux lapins, le renard mange les petits marsupiaux, déjà gravement menacés.
L'arme virale
Dans les années 50, alors que le lapin semble incontrôlable, les australiens mettent donc au point une méthode radicale : la myxomatose. Ce virus mortel est "construit" sur mesure pour le lapin de Garenne. Dans les premières années, le virus tue effectivement 80% de la population de lapins. Mais comme il se transmet par les moustiques, il est particulièrement inadapté à l'Australie, un vaste désert sur une grande partie de son territoire. De plus, les lapins deviennent peu à peu résistants. Résultat : 5 ans plus tard, les effets du virus sont quasi inexistants.
Ayant compris leur erreur, les australiens décident d'importer la puce espagnole, adaptée elle aux milieux arides. Nouvel échec. D'autres souches du virus, plus virulentes, sont introduites. Les écologistes commencent à s'inquiéter, car ces dernières sont plus instables et peuvent donc potentiellement muter.
En 1995, le virus de la fièvre hémorragique est "accidentellement" introduit en Australie dans de mystérieuses circonstances. Venu de Tchécoslovaquie, ce dernier est censé avoir un effet foudroyant. Il tue les lapins en 24 à 48 heures, par asphyxie et arrêt cardiaque. Mais dans les zones humides, il semble être en concurrence avec un autre virus qui annihile sa virulence.

La tendance actuelle est à introduire un virus immunocontraceptif (qui détruit les capacités de reproduction) pour juguler la propagation de l'espèce. Grâce à tous ces moyens, la population de lapins a quand même diminué d'un tiers et n'est plus que de deux cent millions. Mais la lutte n'est pas prête de finir.
Re: La carpe, un fléau en Australie
Message  par Contenu sponsorisé
 

La carpe, un fléau en Australie

Revenir en haut 

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Alsace :: Autres :: News et actualités de la pêche-
Sauter vers: