Carpe Alsace
Amis, vous qui venez sur cette page, soyez les bienvenus.

Que vous cherchiez à découvrir notre passion ou que vous soyez à la recherche d’une information liée à la pêche en générale de la Carpe, sachez que ce site vous est dédié

L'équipe CarpeAlsace à décidé de laisser un accès aux visiteurs à une majorité de rubriques, sans pour autant avoir accès à tous les sujets et thèmes présents sur le forum, notamment images
N'hésitez pas à vous inscrire pour les découvrir et voir les images rattachées à ces sujets, une équipe agréable et une ambiance familiale est présente quotidiennement







CarpeAlsace vous souhaite une agréable visite sur le site et le forum,
Des articles et des dossiers, montages carpe, technique carpe, vidéos, récits, astuces sont régulièrement mis en ligne pour le bonheur des lecteurs, les divers sujets et questions lancés par les membres apportent richesse et diversité au forum.

Pour découvrir et vivre avec nous cette passion, il suffit de vous inscrire, nous vous accueillerons avec le plus grand plaisir

A très bientôt

Roger
Administrateur CA




facebook
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Partagez
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
avatar
Rédacteur et modérateur
Rédacteur et modérateur
Mon prénom : Michel
Localisation : Thann
Age : 33
Carpiste : entre 5 & 10 ans
Date d'inscription : 13/12/2008
Voir le profil de l'utilisateur
28022016




Pêcher c'est apprendre!!
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

avatar
Après faut aussi se dire que balancer 2tonnes de carpes à l'hectare, comme c'est le cas dans beaucoup de flaques, s'est pas très soucieux de la nature non plus Wink  Y'a pas que les silures qui mangent Wink
avatar
Certaine personne fort amicale et soucieuse de la nature introduise des silures dans toutes les flaques d'eau.
De nos jours il est plus difficile de trouver un étang dans lequel le silure n'est pas représenté que l'inverse......No comment....
avatar
Tiens il me semblait que dans le Rhin le silure était une espèce autochtone?

En eau close par contre je ne suis pas du tout certain que mettre du silure soit une bonne idée.
avatar
le Sam 5 Mar 2016 - 0:28Jean
Pourvu que tu aies raison.
Mais en eau close, qu'en est-il ?
Je connais des gravières qui étaient bien pourvues en tanches, en brèmes et en carpes, et les têtes pensantes de certaines AAPPMA ont eu l'idée lumineuse d'y introduire du silure.
Poisson de "sport" qu'ils appelaient ça.
Aujourd'hui, ils ne savent plus comment s'en débarrasser.

          Jean
avatar
Jean, je ne peux que te suggérer d'aller voir un jour, au bord de la Saône par exemple, qui est une rivière qui était "l'eldorado" autour des années 90... et essayes d'empiler une demi douzaine de silures en une après midi, juste pour voir Wink Tu verras vite que c'est plus aussi facile Wink
 Les journées à 15 silures sont finies, et pas seulement parce qu'ils s'habituent au clonk, mais bien parce qu'il y en a de moins en moins Wink

Observes 10minutes la Saône en fin d'après midi, et constates l'activité générale qu'il y a sur l'eau...puis en rentrant fait pareil sur le Rhin...là il y a réellement matière à rire jaune, car tu n'en verras pas autant en restant dix jours au bord de l'eau Wink
 Je ne sais pas comment c'est sur la Loire, mais le constat est un peu identique sur la Seine, qui n'est pas vraiment épargnée par la pollution, qui a aussi subi une arrivée en force des silures... et pourtant, ça se voit presque à l'œil nu, que c'est un fleuve qui est bien plus poissonneux que notre Rhin canalisé en général...qui lui n'a pas encore subit d'invasion de silures aussi importante, même si il y en a un petit peu Wink 

Notre envahisseur est bien plus petit....mais là encore avant de rire jaune quand aux conséquences, ont peut toujours espérer qu'il serve de nourriture à d'autres poissons considérés comme plus "nobles"...la plupart du temps juste parce qu'ils sont bons à bouffer (en première ligne, les migrateurs couteusement défendus par saumon-rhin)  Wink

Si on laisse de coté les migrateurs, je pense que tout ça fonctionne par cycles...y'a eu des périodes avec bancs monstrueux d'ablettes, on n'en vois plus une seule... Y'a eu les aspes, (par chez moi, ils se font de plus en plus discret alors qu'il y a quelques années je pouvais les observer chasser en groupes), puis maintenant les gobies... qui dans quelques années laisseront peut être la place pour autre chose scratch Wink
avatar
le Ven 4 Mar 2016 - 1:27Jean
Réputation du message : 100% (1 vote)
Les défenseurs de la thèse "auto-régulation" du silure me font bien rire (jaune)

         Jean
avatar
Moi ces poissons ne me font pas rêver , je m'imagine seulement ce qu'ils doivent manger quoi que leurs fervents défenseurs veulent bien dire ???
Quand on voit une vidéo sur la loire qui recense 200 silures (je crois) sur 100 mètres c'est effarant .

Les silures , les pêcheurs professionnels , le changement climatique , les cormorans , 
je ne sais pas ce que vous allez pêcher,les jeunes dans quelques années .
Nous venons de faire venir du poisson pour mon AAPPMA , le livreur nous racontait que sa pisciculture avait perdu 100 tonnes par an de production ( 1000 hectares d'étangs) sur 400 tonnes par an , il y a 20 ans , soit en 2015 Sad 300 tonnes seulement , Cormoran , changement climatique (peu de changement de température) manque d'eau ETC
avatar
Un sacré morceau !
avatar
@Jean a écrit:Merci Michel.
Les commentaires de certains bisounours en bas de l'article me rendent hilare.


               Jean

Moi c'est le commentaire : "le pêcheur doit avoir une photo avec le poisson dans ses mains si possible" qui m'a fait sourire, j'imaginais le gars, sa langue jusqu'à parterre à essayer de soulever le "monstre" Wink
avatar
le Dim 28 Fév 2016 - 15:35Jean
Merci Michel.
Les commentaires de certains bisounours en bas de l'article me rendent hilare.

               Jean
Voir le sujet précédentVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum