RemonterDescendre
Carpe Alsace
Amis, vous qui venez sur cette page, soyez les bienvenus.

Que vous cherchiez à découvrir notre passion ou que vous soyez à la recherche d’une information liée à la pêche en générale de la Carpe, sachez que ce site vous est dédié

L'équipe CarpeAlsace à décidé de laisser un accès aux visiteurs à une majorité de rubriques, sans pour autant avoir accès à tous les sujets et thèmes présents sur le forum, notamment images
N'hésitez pas à vous inscrire pour les découvrir et voir les images rattachées à ces sujets, une équipe agréable et une ambiance familiale est présente quotidiennement







CarpeAlsace vous souhaite une agréable visite sur le site et le forum,
Des articles et des dossiers, montages carpe, technique carpe, vidéos, récits, astuces sont régulièrement mis en ligne pour le bonheur des lecteurs, les divers sujets et questions lancés par les membres apportent richesse et diversité au forum.

Pour découvrir et vivre avec nous cette passion, il suffit de vous inscrire, nous vous accueillerons avec le plus grand plaisir

A très bientôt

Roger
Administrateur CA


 

AccueilAccueil  PortailPortail  CACA"News  CalendrierCalendrier  Album CA  RechercherRechercher  CA Mag  GroupesGroupes  FAQFAQ  Évènements  Livre d'or  S'enregistrerS'enregistrer  Liste d'ami  Connexion  

Partagez | 
 

 Poids des carpes vs résistance des fils.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Carpe88
membre
avatar

Mon prénom : Serge
Localisation : Poussay
Age : 67
Date d'inscription : 28/07/2015

07092015
MessagePoids des carpes vs résistance des fils.

En complément de mon post sur les fils et vrillages, je me propose de faire l'essai suivant :

Je prends des carpes ( si elles veulent et si je peux  ! ! ), je les pèse hors eau et dans l'eau ( dans l'épuisette ) en statique, ceci pour lever le doute : que pèse une carpe dans l'eau ?

J'espère en prendre assez pour pouvoir tirer une conclusion.

Pourquoi ça ? Tout simplement parce que je lis tout et rien sur le poids des carpe et les résistances des fils. Par exemple, il faut pêcher petit, les poissons ne pèsent rien dans l'eau, etc..
C'est peut-être vrais mais je préfère vérifier car pourquoi cassent-elles des fils de 10 kg ? J'ai lu une thèse sur la nage des poissons qui dit que les poissons n'ont pas besoin de beaucoup de puissance musculaire.

Je vous donne les résultats dés que possible, je commence demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Poids des carpes vs résistance des fils. :: Commentaires

avatar
Prends une roche de 80 kilos, tu la déplaces aisément dans l'eau, hors de l'eau c'est un autre sport. Déjà testé en aménageant un bassin. Merci Archimède.

Et permet moi de démonter rapidement ton test de pesé en statique dans l'eau...
Ta carpe ne pèse rien dans l'eau, ton peson ne peut pas bouger. Il faut une traction pour tendre le ressort. Or la ton poisson en statique dans l'eau a sa bouée interne gonflée qui le maintien. Sinon les poissons couleraient, inexorablement.
C'est de la mécanique des forces, il est un peu tard pour se lancer dans une explication de texte des forces. Mais le poids est en rapport avec la gravité, en gros ce qui tire vers le bas ( centre de la Terre ), pour faire simple si quelque chose ne descend pas son poids est nul.


Par contre sa force de traction a une valeur, mais je me verrai mal accroché un fil, un hameçon après un peson juste pour un test.

Ton fil de résistance de 10 kilo ça veut rien dire, les seules vraies résistances qu'un fil doit avoir c'est l'abrasion, l'usure, l'échauffement ( noeud ). A titre d'exemple j'utilise des matériaux annoncés avec des résistances à la traction de plus de 20 kilo aisément. Mais ça je m'en fiche. Je veux un nylon de 70/°° en tête de ligne, 60 pour les bas de ligne pour assurer les frottement, même un poisson de 5 kilos bien sauvage peut me pulvériser le bas de ligne s'il fait quelques poissons d'affilés. Quelques contraintes comme des frottement, un noeud et la dite résistance à la traction s'effondre.
Avis intéressant.
Donc un poisson ne " pèse " rien dans l'eau.
Si ton raisonnement est juste, tu dis donc que les seuls problèmes c'est l'usure, les nœuds et la résistance à la traction. Bien.
Pour palier à ces problèmes, tu montes en diamètre en BdL" ( 70% ), donc en résistance, soit au dessus de 50 kg environ. Combien es-tu en CdL ?
En lisant le forum, tu as dû lire que j'ai fait des tests de traction et que des fils donnés à 10 kg ne " résiste" qu'à 4 kg statique, ils cassent au dessus.
Je lance ce test car la semaine dernière j'ai été coupé en BdL de 8kg qui, comme tu le dis, n'avait pas encore tenu un poisson. Le fond du lac est non caillouteux et pas de branches immergées, propre. Pour les nœuds, nœud sans nœud à l'hameçon et Palomar à l'émerillon, donc pas d'affaiblissement à ce niveau. A savoir que la carpe la plus " lourde " du lac est de 15kg 500 remontée une fois.
Je cherche donc le pourquoi cette casse.
70 centièmes c'est environ 25 kilos de résistance à la traction annoncée. Même si pour moi cette donnée est absolument inutile, arbitraire et pas fiable. Un peu comme les consommations en l/100 des véhicules. Encore plus quand on compare essence et diesel...

Là n'est pas le sujet. Le corps de ligne c'est une tresse très connue, la powerpro 40lbs. 
Ton bas de ligne avait un défaut, ou le poisson un peu trop énervé, fait abstraction des kilos de résistance, regarde les centièmes, c'est plus important. Plus y a de matière plus ça tient. C'est tout.

 Dernier argument, dans certains plan d'eau les pêcheurs ont le besoin de lancer toujours plus loin. Ils utilisent des corps de ligne en 22 centièmes, ce qui doit donner un genre de 4 kilos de résistance théorique maximum. Ça ne les empêche pas de ramener des carpes de +20 kilos sans soucis.
Bref, utilisé des matériaux plus costaud, un fluoro de 40/45 centièmes est un minimum pour un bas de ligne.
Je ne pêche pas en tresse ( jamais ) et je ne lance pas à 150 m mais à 5m 8 m du bord, même en lac, étang, rivières.
Je suis en 10 kg infinity en CdL, 7 kg Fluoro en BdL et hameçon de 4 sur bouillettes de 20.
J' ai ressorti dernièrement une 11kg500 sans aucuns soucis.
Je travaille toujours mes poissons quelle taille qu'ils fassent, ceci explique cela.
Mais je suis curieux et je sais que les résistances des fils sont de toutes façons à  diviser par deux. Ça je l'ai vérifié moi même.
Une autre indication, lorsque l'on met l'épuisette pour sortir le poisson, pourquoi, si le poisson ne pèse rien, le sillon plie-t-il  ?
le poisson est pourtant dans l'eau.
Je fais mon essai et tu as peut-être raison. Mais je suis comme saint Thomas, je crois que ce que je vois.

Chacun fait comme il veut bien sûr et heureusement.
avatar
Ton scie plie à cause des force en opposition. Parce que le poisson vide sa bouée de flottaison pour sonder, plus agite la queue, plus le volume d'eau à déplacer pour le bouger....
Si le poisson vide sa bouée natatoire dans l'épuisette, il pèse donc. C'est ce qui m’intéresse.
Je fais les essais dés que possible.
@Carpe88 a écrit:
Si le poisson vide sa bouée natatoire dans l'épuisette, il pèse donc. C'est ce qui m’intéresse.
Je fais les essais dés que possible.
Je ne sais pas ce qu'il pèse vu qu'Archimède est encore là, la densité du poisson est proche de celle de l'eau d'ailleurs bien souvent un poisson flotte naturellement, ce qui est important dans notre histoire c'est la force qu'il peut exercer avec ses muscles et la puissance qu'il met en jeu lors du combat, on dit parfois qu'un petit poisson est beaucoup plus combatif qu'un gros, son propre poids n'a rien à voir là dedans on devrait plutôt parler d'énergie, c'est comme casser un fil avec un plomb de 100 grammes et une ligne de 10 lbs lors du lancer, c'est facile à faire du moment qu'on y met l'énergie qu'il faut. study E=mv2 => l'énergie en joules est égale à la masse en kg multipliée par la vitesse au carré en mètre par seconde. Théorème de l'énergie cinétique.
avatar
Voilà des termes qui me plaisent plus Very Happy
Comment tester un poids dans l'eau ?
J'ai du mal a voir là.....
énergie cinetique = E=1/2 mv^2.

ce n'est pas un problème d'énergie mais de force vive : F=mv.
une résistance de fil est une force.

on compare ce qui est comparable.

peser un poisson dans l'eau ? dans un filet avec un peson. tout le monde en a à la peche.
Okay.
Mais quelle force s'exercera sur le ressort du peson si ce n'est celle qu'on applique pour soulever le filet avec le peson? Et les coups de queus du poisson qui cherche a fuir le filet bien sûr.
Il faudrait voir la force de traction du poisson dans l'eau, mais pour ce faire il faudrait l'harnacher sans le blesser... bon courage.

Si tu pèse un poisson dans l'eau avec ton peson, ce dernier affichera seulement un poids au moment ou tu commencera à le sortir de l'eau. Du coup cela ne t'apprendra rien.

Les coups de queue dans l'épuisette seront au mieux une indication sommaire vu qu'il n'aura pas vraiment de liberté de mouvement.

Quand au fil j'aime bien la façon de voir de geo068. En tout cas cela m'a fait réfléchir et pas que devant un miroir  Razz
Même si la densité du poisson est proche de l'eau, il pèse.....l'eau de son volume au moins ( Archimède ).
C'est justement ce que je veux vérifier =
est-ce que le poisson pèse son volume d'eau ? oui ou non.
est-ce qu'un coup de queue libératoire peut-être vu au peson ? oui ou non
combien est la différence ?

pour la tension du fil pendant un combat, il existe ( nous sommes en 2015 ) des appareils qui savent faire et qui enregistrent les courbes des mesures. Problème le prix de plus de 500€ pour un simple essai qui ne vaudra que pour moi... cher. Je fais donc avec les moyens du bord.
j'ai mis ce post pour tenter de comprendre la relation entre poisson et résistance réelle des fils. C'est une question qui me turlupine depuis longtemps.

Pour le poids du poisson, hier encore sur mémère de 8 kg, la carpe dans l'eau, juste la bouche qui sortait à peine, mon sillon était bien courbé. Canne 10' 3 lbs avec de la réserve.

C'est ça qui me turlupine. Il est impossible de tirer des conclusions sans masures. Peut-être que je n'y parviendrai pas.
Je ne critique pas ta question, je la trouve même vachement intéressante. Par contre pour faire les mesures ça va être très compliqué avec les moyens du bord.

Ce que tu peux faire pour commencer, c'est de faire tes tests avec un poids inerte. Une bûche de 3 kg par exemple. 
- Tu la soulève en dehors de l'eau
- Tu la mets dans l'eau puis tu soulève
- Tu fais pareil avec un poids plus dense (3 kg de plomb)

Ça te donnera déjà une idée de base, ensuite tu devrais pouvoir te faire plus facilement une idée avec une carpe tout sauf inerte au bout de la canne  Wink
Bonne suggestion, je le ferai. Pas de problème. Merci pour ton idée.
Il me reste a prendre les bêtes et faire les mesures !
Pourvu qu'elles ai faim !
Réponses dans quelque temps.....
Les résultats seront aléatoire, une bûche de sapin réagira pas comme une bûche de chêne.... Question de densité
Pareil pour les poissons.
He si ! , Archiméde : 1kg de plumes = 1 kg de plomb, c'est juste une question de densité.

une buche de 1 kg en chêne sera plus petite qu'une buche de 1 kg en sapin, mais au niveau mesure, elles font 1 kg.

Heureusement, car on ne pourrait rien mesurer. ( 90 kmh d'une 2 chevaux = 90 kmh d'un 40 tonnes ).
En fouillant sur le net, j'ai trouvé des indications intéressantes :

la carpe se déplace entre 0.30 et 0.40 m/s .

en traction : F = m*v pour 0,30 m/s :
carpe de 5 kg = 1,5 kg
carpe de 10 kg = 3 kg
carpe de 15 kg = 4,5 kg
carpe de 20 kg = 6 kg
carpe de 25 kg = 7,5 kg

en traction pour v = 0.4 m/s :
carpe de 5 kg = 2 kg
carpe de 10 kg = 4 kg
carpe de 15 kg = 6 kg
carpe de 20 kg = 8 kg
carpe de 25 kg = 10 kg

Sachant que la résistance des fils à la traction doivent être divisés par 2, ces informations nous donnent des indications sur BdL et CdL.
Ces vitesse ne tiennent pas compte des accélérations au piquage.
Un kilo de sapin ça flotte, comme des plumes
Un kilo de gaïac ça coule, comme du plomb

Effectivement question de densité, supérieure ou non a 1.
Je connais pas la densité d'une carpe, mais si tu tiens compte de sa vessie natatoire plus ou moins remplie,et si elle est plutôt grasse que musclée,ce qui induit une taille aléatoire pour le même poids (muscles plus lourds que le gras) alors les résultats seront aléatoires en fonction de chaque poisson
La nature faisant très bien les choses, je pense que "le muscle" et " la graisse " est proportionné. Mais comme cher l'humain, il y a de grosses différences. Par contre la graisse est moins dense que le muscle.

Le dernier post est pour moi intéressant, ça donne des indications assez bonnes sur ce qui se passe au niveau des BdL.
Je vais me baser sur ces valeurs ( maxi ) pour réaliser mes BdL qui sont en 7 kg4 fluoro actuellement. La casse que j'ai eu il y a pas longtemps montrait un beau poisson au environ de 14 kg selon les calculs précédents . Casse du BdL au ferrage dans l'axe. Si la carpe faisait 14 kg, mon BdL n'était pas assez résistant.

Ces valeurs sont en corrélation avec ma casse.
@Carpe88 a écrit:
He si ! , Archiméde : 1kg de plumes = 1 kg de plomb, c'est juste une question de densité.

une buche de 1 kg en chêne sera plus petite qu'une buche de 1 kg en sapin, mais au niveau mesure, elles font 1 kg.

Heureusement, car on ne pourrait rien mesurer. ( 90 kmh d'une 2 chevaux = 90 kmh d'un 40 tonnes ).


Juste dans votre débat de pseudo scientifique, Archimede c'est pas du tout 1Kg = 1Kg hein, c'est plutôt: "Principe d'Archimède:
Tout corps plongé dans un liquide (ou un gaz) reçoit une poussée, qui s'exerce de bas en haut, et qui est égale au poids du volume de liquide déplacé."

Ensuite vous mélangez allègrement Masse (se quantifie en grammes), poids ( en Newtons), force horitontales (aussi en Newtons, car le poids est une force exercée par une masse et l'attraction terrestre...).

bref les filles: Sans obstables et avec de la place tu peux sortir n'importe quelle carpe avec un 35% en corps de ligne, sous reserve que ce dernier n'ait pas de point faible.

Mais ça c'est que de la pure théorie.

Moi quand je pêche, souvent en session de plusieurs jours, j'applique toujours les 3 mêmes règles (en général les touches y sont rares):
- 1 Surtout ne jamais casser
- 2 Choisir ses matériaux en conséquence
- 3 En cas de casser, se référer aux règles 1 et 2.

C'est pourquoi mes lignes sont dans l'immense majorité des cas composé de power pro 40Lbs, puis 50m de Power pro 65Lbs, une tête de ligne en nylon 60% et un BDL en QuickSylver 35Lbs.

Depuis ça va mieux cheers
Et bien cela devient de plus en plus intéressant, bravo pour la recherche en tout cas.

Du coup je suis de plus en plus d'accord avec geo068, je me suis pris du 40/100 pour remplir mes moulins le X-DEEPER LINE pour pêcher détendu. Je verrais ce que cela donne.

En BDL j'utilise un combiné tresse et Nylon Tortue de 30/100 pour les montages avec un peu de souplesse.

Sinon pour les plus rigide Mack2 Procean de 40/100.

Pour la tresse, je ne sais pas si j'y passerais un jour, mais je pense qu'on pourrait me convaincre  Razz
Je fais mes tests et j’aviserai.

pour moi, Daiwa infinity duo 36/100 10,7 kg en CdL et vanish fluorocarbon 100/100 en 33/100 7,4 kg.
SI les calculs sont justes ( ?!  ), je dois impérativement ramener doucement et ferrer sur la tension du fil, sinon casse assurée.
avatar
Salut, rien a voir avec le sujet mais si tu veux éviter de casser tu peu jeter a la poubelle le vanish cheers

a l'époque ( en 2012 Laughing) je prenais du vanish 40/100 pour faire mes bas de lignes, j'ai eu un nombre impressionnant de casse au niveau du nœud de boucle du bas de ligne, me souviens des fois des casses avant même que je prenne contact !
 

Poids des carpes vs résistance des fils.

Revenir en haut 

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carpe Alsace :: La pêche :: Techniques-
Sauter vers: