Carpe Alsace
Amis, vous qui venez sur cette page, soyez les bienvenus.

Que vous cherchiez à découvrir notre passion ou que vous soyez à la recherche d’une information liée à la pêche en générale de la Carpe, sachez que ce site vous est dédié

L'équipe CarpeAlsace à décidé de laisser un accès aux visiteurs à une majorité de rubriques, sans pour autant avoir accès à tous les sujets et thèmes présents sur le forum, notamment images
N'hésitez pas à vous inscrire pour les découvrir et voir les images rattachées à ces sujets, une équipe agréable et une ambiance familiale est présente quotidiennement







CarpeAlsace vous souhaite une agréable visite sur le site et le forum,
Des articles et des dossiers, montages carpe, technique carpe, vidéos, récits, astuces sont régulièrement mis en ligne pour le bonheur des lecteurs, les divers sujets et questions lancés par les membres apportent richesse et diversité au forum.

Pour découvrir et vivre avec nous cette passion, il suffit de vous inscrire, nous vous accueillerons avec le plus grand plaisir

A très bientôt

Roger
Administrateur CA
Partagez
avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Mon prénom : Gérard
Localisation : Hombourg-haut
Age : 53
Carpiste : plus de 20ans
Date d'inscription : 05/03/2011
Voir le profil de l'utilisateur
10012012



Je vous presnte présente le gobie demi lune repère a thionville fin 2011
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

avatar
le Jeu 26 Avr 2012 - 22:14sebidu68
Très bel oiseau en tout cas.
avatar
le Jeu 26 Avr 2012 - 21:22robinson 57
Je ne les est pas encore observe sur nos étangs ,mais il est possible que quelques individue réside dans le secteur
avatar
le Jeu 26 Avr 2012 - 21:10didier57
Superbe photo. Tu en as deja vu par chez nous?
avatar
le Jeu 26 Avr 2012 - 15:48robinson 57
Le premier couple vient d'arriver sur le secteur de la moselle que je pèche .
avatar
le Jeu 26 Avr 2012 - 15:41Alfonsebrown
Ca fait belle lurette qu'elles squattent quelques gravières du coin. Très beaux oiseaux.
avatar
le Jeu 26 Avr 2012 - 15:33robinson 57
Bonjour CA .

Après les écailles voici les plumes; ouette d'egypte .Certain connaisse déjà , pour les autres vous ne devrait pas tarder a les rencontrer




By hellering at 2012-04-26
avatar
le Mar 10 Jan 2012 - 19:52tomy du 68
Au moins on pourra peut etre le choper se qui nous sauveras notre capot dans certain cas cheers Laughing Laughing Razz
avatar
le Mar 10 Jan 2012 - 19:51mathieu
Wink
avatar
le Mar 10 Jan 2012 - 19:43adrien68390
bienvenu au nouveau Razz
avatar
le Mar 10 Jan 2012 - 19:30robinson 57
Proterorhinus Semularis,gobie d'eau douce parfois confondue avec (proterorhinus marmomatus mais génétiquement distinct de se dernier et ne vivant que dans les eaux salé ou saumâtre )

Trouvé en France dans le Rhin en septembre 2007.Originaire du basin Porto Caspien et considéré comme invasif profitant du canal Rhin /Main/Danube.

( Source Wikipedia)
avatar
le Mar 10 Jan 2012 - 18:45Jean
Au sujet de ce nouveau venu (entre autres) dans nos eaux, j'ai trouvé ça,

Républicain lorrain, mardi 10 janvier 2012

Un nouveau venu vient de se signaler dans les eaux de la Moselle : le gobie demi-lune (proterorhinus semilunaris). Ce petit poisson, originaire de la mer Noire, a traversé les canaux européens d’est en ouest et les pêcheurs l’ont capturé pour la première fois, d’abord au nord de l’écluse de Kœnigsmacker, puis à Thionville voici un mois. Il remonte progressivement après avoir franchi tous les obstacles constitués par les écluses, comme l’aspe, depuis 2001, la brème du Danube, déjà repérée sur le Rhin en 2000, et le silure dont les populations explosent depuis une dizaine d’années.

Si les poissons constituent les arrivées les plus spectaculaires, d’autres espèces sont en train de coloniser la Moselle, de façon plus discrète. Ce phénomène s’est accéléré depuis l’ouverture du canal à grand gabarit Main-Danube en 1992, permettant le déplacement de populations sur l’ensemble du continent. En même temps que le gobie, des crabes chinois, des jussies (une plante aquatique vivace envahissante qui fleurit en été et en automne) et des écrevisses de Louisiane sont observés depuis 2007. Comment sont-ils arrivés ? Le crabe chinois a sans doute joué à l’auto-stoppeur via les ballasts des bateaux. D’un poids habituel de 200 g, il peut peser jusqu’à 500 g. Doté de vraies pinces, il est considéré comme lune des cent espèces les plus envahissantes de la planète !
Biotopes placés sous haute surveillance

Ces colonisations sont prises très au sérieux par les services de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques. « Si une espèce en supplante une autre, cela pose problème, souligne David Monnier, de l’Onema de la Moselle. Mais l’évolution est quasi inévitable. Pour le moment, nous n’avons pas assez de recul, car le suivi des événements piscicoles ne se fait réellement que depuis 1980. Nous n’avons pas constaté de disparitions. Le seul phénomène marquant est la baisse continue des anguilles. Mais il peut y avoir plusieurs causes car son déclin est constant dans toute l’Europe. » Des études sont en cours pour mesurer l’impact des nouvelles espèces sur l’environnement local et les biotopes, au niveau des populations, de la prédation mais aussi de la transmission de possibles parasites pour lesquels les espèces autochtones pourraient ne pas être armées.

Le risque est bien plus élevé que lors d’introductions ponctuelles, répréhensibles, d’animaux exotiques. Le plus souvent elles sont le fait de particuliers qui se débarrassent ainsi d’animaux devenus encombrants. Des guppys ont déjà été capturés dans la Moselle. Les pêcheurs trouvent aussi des poissons rouges mais une inquiétude réelle concerne la carpe chinoise, poisson d’agrément très prisé, végétarien, qui broute les fonds et détruit l’écosystème. Episodiquement, des espèces insolites traversent les eaux françaises, dont des piranhas (dans l’Ill à Strasbourg en 2009), qui pullulent chez les aquariophiles. Les conditions météorologiques ne laissent guère de chance de survie à ces poissons, trop sensibles aux écarts de température. Pour l’instant, car le réchauffement climatique pourrait bouleverser la donne. Le premier bénéficiaire devrait être la tortue de Floride, déjà soupçonnée d’être capable de se reproduire, au détriment de la cistude.

Jean
avatar
le Mar 10 Jan 2012 - 17:26Kripop
J'ai lu un truc la dessus un jour sur un site allemand... Labas ils pensaient que leur invasion est plutôt due, à la disparition d'autres espèces dans le rhin... et qu'il auraient profité des places vacantes scratch
avatar
le Mar 10 Jan 2012 - 17:19robinson 57
Je pense que ses son cousin le gobie marbre qui vit en eau salé les deux sont tres ressemblant.
avatar
le Mar 10 Jan 2012 - 17:12Kripop
Je ne suis pas persuadé qu'ils viennent du danube scratch A la base c'est un poisson d'eau saumâtre... donc qui remontent des estuaires non?
avatar
le Mar 10 Jan 2012 - 16:50robinson 57
Les premiers ont été capturé sur le Rhin en 2007

Le gobie demi lune vient des pays de l Est ils colonise petit a petit nos cours d'eau grâce a l'ouverture de nouvelle voies fluvial vers le Danube
avatar
le Mar 10 Jan 2012 - 16:36Kripop
Dans le Rhin on en a déja cheers ils mordent bien sur des petits leurres souples à perches Razz
avatar
le Mar 10 Jan 2012 - 16:33Roger
Tu pourrais être plus explicite ?
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum